Michelle de Montpellier

Lorsque je vous ai contacté, je traversais une période de mal-être et de solitude affective.

Jusqu’alors, j’étais arrivée à  trouver un équilibre intérieur malgré toutes les épreuves que j’avais subies. Mais cet été, ce n’était plus le cas et malgré « mes recettes » pour vivre au mieux,  j’étais déstabilisée et inquiète de ressentir une réelle fragilité en moi.

En août, j’étais démoralisée et persuadée que j’allais continuer à être malmenée par la vie. Coïncidence heureuse ou signe du destin, Geneviève qui m’avait parlé de la thérapie qu’elle avait commencé avec vous, me conseilla de vous appeler. Elle semblait très enthousiaste et j’avais remarqué effectivement qu’elle était de plus en plus rayonnante et moins stressée au fil des séances.

Ce jour-là, je pleurais et j’étais vraiment mal. Elle insista pour que je vous contacte aussitôt. J’étais  sceptique parce que ce n’était pas la première fois que je consultais des psychologues et je savais que les thérapeutes fixent leur rendez-vous de longs jours après un appel à l’aide. Mais là, je fus étonnée par l’immédiateté d’un premier contact à venir et par le ton de votre propos. Je ressentais de l’empathie à mon égard dans votre voix.

Pourtant,  la perspective de cette thérapie me paraissait convenir moyennement à mon cas. Je ne pensais pas être facilement hypnotisable et je doutais donc de l’efficacité de cette méthode sur moi.

Dès la première séance,  le contact fut très sympathique. Vous m’avez mis à l’aise. Vous ne vous êtes pas placés sur un piédestal mais vous avez été à l’écoute, bienveillant et indulgent,  à mes côtés et non pas, face à moi.

Le décryptage de chaque séance (nombre, contenu, forme, symboles), m’a permis d’en comprendre le protocole et de participer plus activement au travail proposé, en toute confiance. J’ai pu poser des questions et avoir des explications claires, concrètes et immédiates qui m’ont  donné des pistes de réflexion à venir.

Quand je relatais un fait (action ou pensée), vous ne me jugiez pas mais vous suggériez avec beaucoup d’humour ce que j’aurais pu faire. Je n’oublierai pas certaines de vos expressions. (Dans un rayon de trois kilomètres autour de chez moi, un périscope me surveille !).

Enfin, je n’ai pu qu’adhérer à ce que vous m’aviez proposé sans prosélytisme :

-       me connaître davantage et comprendre pourquoi je rejouais toujours les mêmes scénarios

-       honorer mes valeurs sans en être prisonnière

-       avant tout être heureuse et savoir utiliser ses ressources

-       profiter de la vie et se nourrir de l’énergie et de l’abondance de l’univers

-       être prête dans un futur « proche » à de belles rencontres

-       être moins cérébrale et cartésienne mais plus intuitive

-       réfléchir à ce qui me fait vibrer

Ces séances ont nourri mes pensées et m’ont fait évolué en faisant grandir ma confiance en soi et en m’apprenant à positiver.

A la septième et dernière séance,  j’en suis ressortie avec un regard plus confiant sur la vie. J’essaie maintenant d’appliquer au mieux ce que vous m’avez enseigné. D’une part de m’apaiser en respirant comme vous me l’avez suggéré et de m’approprier quelques unes de  vos expressions : (je suis une survivante astucieuse), (plus de mais plutôt et), (plus de il faut que, je dois…),  (la vie, c’est du noir et du blanc), (bonne santé, motivation et succès).

Merci aussi pour cette très passionnante conférence à laquelle j’ai pu assister grâce à vous et qui m’apporte quelques clés supplémentaires pour me construire une nouvelle vie.

Mentions légales Dixionline : Création de sites Montpellier